logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

18/05/2006

DE L'ORGUE AU CHANT RELIGIEUX.

Il est vrai que l'on chante de moins en moins dans les églises. Des 400 "Maîtrises" que l'on comptait en France à la fin du 18ème, il ne reste pratiquement plus rien au début du 19ème. Au cours des offices c'est le retour du "Plain Chant". On se dirige de plus en plus vers une musique sacrée essentiellement réservée aux concerts, spirituels ou non.
Bien souvent, la musique utilisée durant les offices visait plus à créer une ambiance pieuse qu'à s'intégrer à la liturgie. Les lus grands musiciens vont participer à cette évolution. On peut citer Berlioz(1803-1869) resté célèbre pour son immense "Messe des morts", Gounod(1818-1893) et ses riches "Messes" destinées à être entendues plus que vécues dans la prière, Saint Saens(1835-1921) nous laisse un "Oratorio de Noël" d'un sentiment juste et profond et surtout César Franck(1822-1890) marque le lien entre cette musique vocale qui sort littéralement de la nef et la musique instrumentale(l'orgue) dont il sera le grand maître au cours de ce 19ème siècle.

16:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

16/05/2006

EVOLUTION DE L'ORGUE

L'orgue va évoluer dans ses structures, du fait qu'il remplace totalement l'orchestre dans la nef. L'orgue classique va pratiquement disparaître sous l'impulsion du facteur français Cavaillé Coll qui va donner naissance à l'orgue symphonique et romantique de notre époque.



La littérature d'orgue symphonique rayonne un siècle durant. Trouvera-t-elle un jour son Bach? Seul César Franck apparaîtra comme le créateur de la symphonie pour orgue, en particulier dans sa "Prière" ou ses "Trois chorals"

15:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2006

THOMAS GRANDIT

Voilà bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de Thomas mon arrière petit fils qui, je vous le rappelle est né prématuré à 600g. Il a bien changé depuis.Le voici chez son arrière grand papy en

train de manger des fraises.

Mais çà ne le gène pas ensuite de "crapahuter" dans le jardin et de manger l'herbe comme un vulgaire lapin.


Enfin quand même , il s'arrête . Il n'en peut plus et va se réfugier là où l'on est le mieux pour faire la sieste


Bien sûr c'est à suivre...mais pour plus tard.

14:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique