logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/01/2007

1942(L'été)

Les paysans sont surveillés de très près pour qu'aucune bête n'échappe au recensement.
Le matériel mis à leur disposition n'est pas très performant.La ficelle de cisale a été remplacée par de la ficelle en papier...bien moins solide. Il faut la graisser pour qu'elle passe dans les rouages de la moissonneuse. Mais bien des gerbes éclatent et je suis derrière pour rattacher les gerbes déliées.
Je ne suis pas habitué aux sabots de bois et j'ai bien souvent, le soir, les pieds en sang.
Pour les "batteries", je donne un coup de main à la cuisine car je ne suis pas encore assez fort pour aider les hommes.
Durant cet été, je me pose des questions sur le comportement de l'église qui semble suivre l'occupant. La mascarade de " Notre Dame de Boulogne" ne m'apporte aucune réponse.

13:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

18/01/2007

ANNEE 1942(suite)

Les affiches de propagande se multiplient en particulier une où l'on voit un soldat allemand protégeant femme et enfants.
Notre maison est bientôt entourée de miradors construits sur des points hauts du quartier . Les Allemands y installent des mitrailleuses antiaériennes, ce qui ne nous rassure pas du tout.
De nouvelles affiches, cette fois en noir et blanc annoncent que des "terroristes" ont été pris et fusillés.
L'ambiance familiale est tendue, mais au collège elle n'est pas plus calme.
Un de nos camarades arrive un matin avec une étoile jaune cousue sur la poche de sa blouse. Nous lui posons des questions à ce sujet mais ses réponses ne nous apportent aucun éclaircissement.
Après les vacances de Pâques, nous ne l'avons jamais revu. Les professeurs ne nous ont donné aucune explication sur cette absence imprévue de nous. Et il ne fallait pas poser de questions à cette époque.

10:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

17/01/2007

ANNEE 1942(début)

Lors des dernières émissions de Radio Londres de Décembre 1941, les Alliés nous demandaient de ne pas sortir dans les rues le 1er Janvier de 15h à 16h.
Notre surprise fut à la fois intense et réjouissante. Personne dans les rues ni dans le "tram".
Malgré ce succés moral, les problèmes de ravitaillement demeuraient. J'arrivais enfin à me placer pendant mes heures de liberté chez la crémière du coin. Elle vendait du lait écrémé dont personne ne voulait alors.
Je l'aidais à coller les vignettes de rationnement sur les feuilles correspondantes ...et à la fin de la journée, j'emportais du beurre ou du fromage que je cachais dans un grand cabas.

16:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique